LES AIDES DE L’ÉTAT

Qui peut en bénéficier ?


    Les propriétaires occupants modestes (voir les conditions de ressources page 4) pour leur résidence principale située en France métropolitaine et en Outre-mer.

    Les propriétaires bailleur ( depuis le 01/07/2021 ).

    Le logement doit être construit depuis plus de 15 ans.

 

Comment solliciter cette prime ?                                                

    Depuis le 1er janvier 2021, vous pouvez déposer votre demande sur                    

Pour les demandes déposées en tout début d’année, vous recevrez votre prime dans un délai de 4 mois.

Pour les demandes déposées plus tardivement courant 2021, le délai d’instruction des dossiers sera plus rapide.

Cette prime est cumulable il est possible d’obtenir plusieurs primes MaPrimeRénov’ pour un même logement mais pour des travaux différents dans la limite de 20 000 € par logement sur 5 ans.
 

     Pour les mêmes travaux, MaPrimeRénov’ est cumulable avec les aides versées par les fournisseurs d’énergie (CEE), avec les aides d’Action Logement et avec les aides des collectivités locales.
 

     Vous pouvez bénéficier d’une TVA à 5,5 % sur le coût du matériel et de la main d’œuvre liés aux travaux d’économie d’énergie bénéficiant de MaPrimeRénov’.


     MaPrimeRénov’ n’est pas cumulable avec les autres aides de l’Anah.

TVA A TAUX RÉDUIT

Qui peut en bénéficier ?

      les propriétaires occupants, bailleurs ou syndicats de propriétaires.


      les locataires et occupants à titre gratuit.


      les sociétés civiles immobilières.

    Le logement doit être achevé depuis plus de 2 ans. Il peut être occupé à titre de résidence principale ou secondaire.Un taux à 5,5 % pour des travaux d’amélioration de la performance énergétique. Le taux réduit de TVA à 5,5 % s’applique aux travaux visant l’installation (incluant la pose, la dépose et la mise en décharge des ouvrages, produits ou équipements existants) des matériaux et équipements éligibles au crédit d’impôt pour la transition énergétique listés dans la Loi de finances en vigueur, sous réserve du respect des caractéristiques techniques et des critères de performances minimales qui déterminent son éligibilité. Le taux réduit s’applique aussi aux travaux induits indissociablement liés à la réalisation de ces travaux.

 

 

LES AIDES DES FOURNISSEURS D'ENERGIE

Une obligation encadrée par l’État


     Les aides des entreprises qui vendent de l’énergie (électricité, gaz ou GPL, chaleur, froid, fioul domestique et carburants pour automobiles) interviennent dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie”CEE”. Ce dispositif oblige ces fournisseurs d’énergie à promouvoir des actions efficaces d’économies d’énergie auprès des consommateurs, y compris auprès des ménages en situation de précarité énergétique pour lesquels des dispositions particulières sont prévues. S’ils ne respectent pas leurs obligations, l’État impose aux fournisseurs d’énergie de fortes pénalités financières.


Une bonification pour certains travaux :


    le « Coup de Pouce Chauffage » Les ménages peuvent bénéficier de primes exceptionnelles pour les aider à financer l’isolation du toit et/ou des planchers bas ainsi que le remplacement :


      d’une chaudière au charbon, au fioul ou au gaz (autres qu’à condensation) par un équipement utilisant des énergies renouvelables (chaudière biomasse, pompe à chaleur air/eau, eau/eau ou hybride, système solaire combiné, raccordement à un réseau de chaleur) ou par une chaudière au gaz à très haute performance énergétique d’efficacité supérieure ou égale à 92 %.


      d’un équipement de chauffage au charbon par un appareil de chauffage au bois possédant le label Flamme verte 7★ ou des performances équivalentes.


      d’anciens convecteurs électriques par des radiateurs électriques performants.


      dans les bâtiment collectif, d’un conduit d’évacuation des produits de combustion incompatible avec des chaudières individuelles au gaz à condensation.


    Cette aide est accordée dans le cadre du dispositif des aides CEE jusqu’au 31 décembre 2021

 

 

 

 

L'ANAH

Qui peut en bénéficier ?                                                                                                                                                  


     les propriétaires occupants dont les revenus sont inférieurs aux plafonds de ressources à consulter sur le site de l’Anah

                                                                                                                                                                                                            les propriétaires bailleurs.   

                                                                                                                                              
     les copropriétaires pour des copropriétés fragiles.


À noter : le plafond de ressources applicable en 2020 doit être comparé au revenu fiscal de référence (RFR) figurant sur votre avis d’imposition de 2019 (RFR 2018) ou votre avis d’imposition de 2020 s’il est déjà disponible (RFR 2019).

L’éligibilité ne tient pas uniquement compte des ressources mais aussi d’autres critères de priorité :


     les logements qui ont plus de 15 ans à la date où le dossier est déposé.
   

     les logements n’ayant pas bénéficié d’un prêt à taux zéro en cours ou octroyé il y a moins de 5 ans. Le cumul des aides de l’Anah et du prêt à taux zéro est possible seulement si le logement est situé dans le périmètre d’une Opération d’amélioration de l’habitat (Opah).